La Vague : roman publié en mars 2008, écrit par Todd Strasser, adapté au cinéma par Dennis Gansel en 2008.

Je me suis longtemps demander comment aborder cet article… Comment appréhender cette Oeuvre duelle… Vous donner une critique brute serait inappropriée sur ce blog, puisque ce n’est pas la ligne directrice choisie.

Rapide résumé du roman :

Ben Ross, jeune professeur d’histoire dans un lycée californien, aborde avec ses élèves le thème de la Seconde Guerre Mondiale. Ses élèves s’interrogeant sur les mécanismes d’établissement d’un système totalitaire, ce dernier instaure un mouvement expérimental appelé la Vague dont les bases sont : « La Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par l’Action ». Cette rupture avec l’enseignement magistral classique entraîne un engouement sans précédent chez les lycéens, tout en bouleversant le microcosme scolaire.

Le film, quant-à-lui, se déroule en Allemagne. En substance la trame reste la même.

Ce dernier a été une véritable claque psychologique pour moi. L’engagement, le phénomène de masse,la soumission, l’aliénation… Tant de concepts qui me paraissaient si lointains se sont tout à coup imposés à moi, remettant en question ma propre conception de la vie, de la conscience, de la liberté.

J’ai lu le roman de Strasser en ayant plus de recul, et moins de passion pour ces thèmes que j’ai étudié en cours de psychologie sociale. Cependant, sa portée reste la même, que ce soit en version filmique ou papier : L’Homme est influençable, manipulable à souhait et il est important de prendre conscience de cette vérité.

Il serait trop fastidieux de reprendre la théorie de l’engagement de Kiesler, la Psychologie des foules de Le Bon, le Petit traité de Manipulation à l’usage des honnêtes gens de Beauvois et Joule, le « black sheep effect » et toutes les autres références (très nombreuses) que j’oublie. C’est pourquoi la lecture de ce livre peut être  bénéfique pour prendre conscience des dangers des phénomènes de foule et de l’aliénation de soi.

Je vous conseille fortement la lecture de ce livre et ce film.

Enjoy’