Loin de faire de la pub’ pour ce site, je vais me livrer à une petite critique.

Découvert via Facebook par un ami, aujourd’hui j’ai enfin essayé Omegle.

Ce site est simple, reprenant les principes d’un chat classique, celui-ci nous met en relation avec un total inconnu. Sympathique dans le concept, un peu moins d’un point de vue interactionnel.

Extrait de convers’ :

You: Hi :)
Stranger: hi
Stranger: from?
You: France, and you ?
Stranger: turkey
Stranger: i hate sarkozy :D
You: Me too xD He is a very bad president
Stranger: hahaha
Stranger: and he hates us
You: Yeah also :S
Stranger: are u m/?
Stranger: f
You: Male, and you ?
Stranger: but carla is a bautiful bitch :)
Stranger: male
You: Sure ^^
Stranger: :D

Your conversational partner has disconnected.

2nd extrait :
You’re now chatting with a random stranger. Say hi!
Stranger: hi asl
You: Hi
You: asl ?
Stranger: 18 male
You: Me too
Your conversational partner has disconnected.
3e extrait :
You’re now chatting with a random stranger. Say hi!
You: Hi
Stranger: hi
Stranger: m/f
You: M, you ?
Your conversational partner has disconnected.

Comment décrire ces conversations marquées par une richesse incommensurable ? J’aime partager de tels moments avec des inconnus, découvrir leur vie, apprendre plus d’eux et de leur culture…
Nan mais sérieusement ! Depuis l’ère des réseaux sociaux, on se dirige de plus en plus vers une perte de l’interaction, perte du partage, perte de la découverte de l’autre.
Fuck friends et chat friends, même combat : Prise de contact – Echange – Départ
À tester sur Omegle